Skip to main content

Introduction

La médecine dentaire est une spécialité médicale un peu particulière et distincte des autres branches médicales. Car elle s'intéresse à une zone particulière du corps humain et nécessite, outre les connaissances scientifiques, des compétences manuelles et esthétiques particulières du praticien. Cette branche, comme les autres branches des sciences médicales, compte sur les sciences fondamentales : sciences médicales et sciences techniques qui traitent des propriétés des matériaux. Ces sciences se combinent dans l'esprit et la main du dentiste pour fournir au patient un service thérapeutique non seulement fonctionnel mais aussi esthétique.

La Faculté de médecine dentaire comprend les départements suivants :

  • Département de sciences fondamentales
  • Département de l'histologie et d'histopathologie
  • Département de médecine buccale
  • Département de médecine dentaire pédiatrique
  • Département d'Orthodontie
  • Le Département de traitement dentaire
  • Département de l'histologie des tissus bucco-dentaires
  • Département de la chirurgie bucco-maxillaire et de l’implantologie
  • Département de Prosthodontie fixes.
  • Département  de la Prosthodontie amovible.

 

1- Département de sciences fondamentales :

Ce département fournit l'entrée logique aux autres départements de la faculté du fait que la spécialisation commence par apprendre les sciences fondamentales. Ce département supervise l'enseignement Biophysique, la biochimie et la physiologie (physiologie). Ces sciences sont abordées de manière à prendre en compte les diverses projections et applications cliniques.

 

2- Département de l'histologie et d'histopathologie :

Ce département peut être considérée comme complémentaire au département des sciences fondamentales puisqu'il aborde la structure histologique qui constitue l'unité primaire des structures histologiques, et explique le mécanisme des maladies au niveau cellulaire, ce qui permet de comprendre avec précision la maladie, et de trouver le traitement approprié.

 

3- Département de médecine buccale :

 Ce département est la première projection clinique du département de l'histologie et d'histopathologie car ici commence l'approche médicale thérapeutique. C'est le département qui comprend les principes de diagnostic clinique et la radiologie. C’est à ce département que se déterminée le cas du patient et se propose le traitement adéquat. Pour ce faire, une participation entre deux départements de la Faculté, voire plus, peut être indispensable.

 

4- Département de médecine dentaire pédiatrique :

Ce département s'occupe des enfants de moins de 12 ans, en particulier en ce qui concerne l'adaptation psychologique de l'enfant à accepter les procédures et les traitements de la cavité buccale de façon convenable à l'âge de l'enfant et à la spécificité des dents temporaires. Ce département s'occupe aussi des mesures préventives.

 

5- Département d'Orthodontie :

Ce département constitue un complément au département précédent puisqu'il s'occupe de traitement des problèmes et des troubles de l'émergence des dents dès l'enfance. Puisque cette période est optimale pour le traitement orthodontique. Il s'occupe aussi des adultes pour assurer différentes applications thérapeutiques.

 

6- Le Département de traitement dentaire :

Il s'occupe de la plupart des pratiques des traitements quotidiens dans les cliniques dentaires. Et aussi du traitement des ravageurs causés par la nécrose dentaire, qui sont les maladies les plus importantes dans le domaine de la médecine buccale.

 

7- Département l'histologie des tissus bucco dentaires

Ce département s'occupe des maladies équivalentes au nécrose dentaire du point de vue de son importance et de sa gravité, celles des maladies du tissu autour des dents. Et cela en raison de son rôle dans la perte de dents comme ils le font les nécroses dentaires.

 

8- Département de la chirurgie bucco-maxillaire et de l’implantologie :

Ce département s'occupe de tout ce qui est lié au déracinement des dents infectées ou nécrotiques non traitables. Il s'occupe aussi de l'éradication de diverses lésions de la cavité buccale et son voisinage comme les tumeurs et d'autres. Récemment, ce département a commencé à offrir des transplantations pour compenser les dents manquantes qui ne sont pas confortablement compensées dans les départements de Prosthodontie fixes et amovibles, cités ci-dessous.

 

9- Département de Prosthodontie fixes.

Dans ce département se compense la perte partielle de dents en utilisant les ponts, qui sont des pièces de compensation qui se fixent sur les dents restantes, et comprend également une compensation pour les structures dentaires manquantes, et protège les dents restantes par les couronnes.

 

10- Département de la Prosthodontie amovible

Dans ce département se compense la perte partielle et complète de dents par des appareils de compensation amovibles basés sur l'os alvéolaire et le tissu muqueux qui le couvre, ainsi que par la compensation des tissus faciaux et des structures manquantes.