Skip to main content

Le Génie biomédical en tant que spécialisation académique est considérée comme le résultat de nombreuses disciplines scientifiques répartis entre les sciences fondamentales dont les piliers sont les mathématiques, la physique et la chimie, en plus des sciences médicales appliquées avec leurs deux branches, d'une part celle de l'application clinique diagnostique et thérapeutique, et d'autre part celle concernant le côté Ingénierie compris comme science appliquée, analytique, et conceptuelle dont la responsabilité est de trouver de nouvelles solutions techniques au problèmes médicaux. Ainsi, le génie médical part de l’analyse et de l’étude des problèmes médicaux et arrive jusqu’aux sciences approfondies, concevant et créant le système technique nécessaire pour résoudre les problèmes médicaux. De ce fait, il est indispensable d’étudier des matières techniques comme les mathématiques, la physique, la chimie, les statistiques, programmation, la physiologie et de l'anatomie fonctionnelle qui sont des sciences fondamentales en génie biomédical ; mais également des sciences spécialisées telles que l'électronique médicale, les systèmes de diagnostic médical, les dispositifs médicaux diagnostiques et thérapeutiques, les dispositifs de compensation, de Réhabilitation, de contrôle mécanique et biomécanique, de génie hospitalier et de systèmes de sécurité médicale.

La Faculté de Génie médical se compose des départements scientifiques suivants :

  • Département des sciences fondamentales
  • Département de biomécanique
  • Département d'électronique médicale
  • Département de l'informatique médicale
  • Département de l'équipement médical et du génie hospitalier
  • Département des sciences biomédicales